dimanche 22 avril 2018

Créatures et Monstres du monde, légendes d'autres cultures - 5 - Aka Manto

Légende étrange que celle d’Aka Manto. Le lieu l’est tout autant puisque cette histoire aurait pour cadre les toilettes des écoles.

En effet, Aka Manto serait un esprit qui hanterait les toilettes pour dame et notamment la dernière cabine.

Ce spectre vengeur serait drapé dans une cape rouge et porterait un masque doré pour cacher la beauté de son visage qui ne lui aurait apporté que des désagréments dans sa vie passée.

Il se ferait entendre au moment où l’occupante des toilettes s’assoie sur la cuvette et constate qu’il n’y a pas de papier. Une voix venue de nulle part lui demande alors si elle veut du papier rouge ou du papier bleu ! Dans une autre version, la voix demanderait si elle veut une cape rouge ou une bleue !!

Revenons à nos papiers ! Le choix de la couleur est alors crucial car rouge, et la victime aura une mort violente, coupée de toute part jusqu’à devenir complément rouge ou Bleu et elle sera étranglée ou vidée de son sang jusqu’à être entièrement bleue ! Cruel dilemme…

Attention, tout autre choix de couleur ferait apparaitre des mains dans la cuve des toilettes et la victime serait aspirée dans la fosse direction l’enfer ! Pour échapper à ce funeste destin, la bonne réponse consiste à décliner l’offre « Non merci ! Pas de papier » et à sortir de là vite fait bien fait !

Cependant, l’origine d’Ako Manto reste un mystère. Il pourrait s’agir d’un jeune japonais d’une grande beauté qui aurait été découvert assassiné dans les toilettes. Son esprit n’ayant pas supporté l’humiliation serait alors revenu pour se venger. Une autre histoire datant des années 1930 ferait état d’un homme vêtu d’une cape rouge, certainement un pervers, qui aurait été surpris dans le placard à chaussures d’une école élémentaire.

Ce fait semble être le point de départ de la légende d’Aka Manto. Les enfants des écoles élémentaires ont ensuite été les agents diffuseurs de cette rumeur qui a connu son apogée dans les années 1980 sous la forme que nous connaissons actuellement.

Alors, si vous êtes aux toilettes et qu’une voix vous demande : papier rouge ou papier bleu ?




samedi 21 avril 2018

Campagne 1 - Aventure 3 - 3ème Partie : Le Mutant

Aujourd'hui, on a fait une petite partie d'une heure et demi environ pour se remettre dans le bain après un bon mois sans jouer. Voici donc la suite des aventures de nos héros. Ils pénètrent enfin dans le vieux manoir en ruine qui sert de repaire aux criminels qu'ils doivent mettre hors d'état de nuire.






















Nos amis explorent les lieux qui semblent vides, hormis un tableau de contrôle qui étonne une partie d'entre eux, n'oublions pas que nous nous trouvons dans les années 1940 et à part Joe Gillian, le Professeur Davies et Lutz qui viennent du futur, une telle technologie est rare pour les autres.


























Le Professeur Davies ne pense pas qu'elle soit d'origine Extra-Terrestre mais est étonné de trouver une telle console à cette époque. Les spéculations vont bon train.

























Soudain Hellboy qui est plutôt impatient ne peut s'empêcher de toucher un bouton et là une porte secrète s'ouvre dans un mur laissant sortir un homme en haillons terrorisé, aussitôt quelque chose le saisit et il est ramené en arrière en poussant des cris de terreurs.























Un autre personnage sort en courant, poussant des cris avec un accent Allemand il bouscule tout le monde en disant "laissez moi passer, vite !!! Vite !!!". Nos amis l'attrape.
























Un troisième homme aux allures de brigand sort en pointant un pistolet sur nos héros, mais aussitôt une créature étrange bondit de l'ouverture et le saisit, elle le tue à l'aide de ses tentacules.
























Il s'agit d'une sorte de mutant, humain mais avec des tas de tentacules qui sortent de son corps. Il s'apprête à attaquer mais Hellboy s'interpose et le frappe d'un puissant coup de poing. La créature est un peu sonnée mais aussitôt se met à évoluer en une espèce de masse informe monstrueuse.























Hellboy frappe de nouveau et la créature évolue encore, cette fois elle devient vraiment menaçante.























Une action de groupe est menée, Lobster Johnson, Tintin, Kentucky Davies et Joe Gillian tirent tous en même temps et après un lancé de dés victorieux, la créature touchée s'effondre et retrouve son aspect d'origine.























Nos héros se tourne vers le savant pour l'interroger, celui-ci est plutôt coopératif, il est un ancien dignitaire du parti Nazi et se nomme le Docteur Fritz. Il a été engagé pour faire des expériences sur des prisonniers, des clochards enlevés dans des villes et essayé de créer des supers humains grasse à de mystérieux artefacts et une technologie étrange mise à disposition par son employeur. Jusqu'à maintenant les expériences n'ont pas fonctionnées comme en témoigne ce malheureux transformé en abomination. Lobster Johnson, Tintin et le Professeur Davies vont visiter le Laboratoire mais à part d'étranges appareils ils ne trouvent rien, tout a été endommagé par le mutant quand il s'est échappé.






















Le bruit de la bagarre a par contre attiré des gardes qui étaient à l'étage. Ils crient "que se passe t'il en bas".
























Profitant de la confusion "Fritz" tente de s'échapper en blessant Lutz avec un Scalpel, mais Kentucky Davies qui veille l'abat d'un tir. Joe Gillian est en colère car il aurait souhaité pouvoir l'interroger, trop tard.























Pendant ce temps, Hellboy fait face aux deux gardes qui sont descendus, il n'arrive pas à les frapper de son poing puissant et ceux ci braquent leurs armes sur lui, vont ils le tuer ?























C'est sans compter sur Kentucky Davies qui ce coup ci réagit intelligemment et tue les deux gardes à travers une brèche du mur.
























Tous nos héros se retrouvent et décident d'aller voir à l'étage, ils en sont sur c'est là que se trouve le but de leur mission.























Mais les criminels sont en alerte, leur chef, un vieillard en fauteuil roulant évacue les lieux accompagné de sa suite et de gardes, ils emmènent leur précieux prisonnier, le Professeur Albert Einstein.






















Et un comité des fêtes plutôt inquiétant s'est mis en place pour accueillir nos amis. Cet adversaire semble plutôt redoutable...






















La suite au prochain épisode...



jeudi 19 avril 2018

Lecture - Nolife Story

Profitant des derniers jours de diffusion de la chaîne et pour garder un souvenir de celle-ci je viens de recevoir mon livre "Nolife Story" qui retrace les 5 premières années de celle-ci. Et pour ceux qui pense encore que c'était uniquement du jeux vidéo et du "Japon", il fallait voir la rediffusion de la soirée spéciale "Shadowrun" que la chaîne avait réalisé il y a quelques années (parmi tant d'autres sujets consacrés au Jdr). Une soirée avec des intervenants comme "Croc" par exemple montre que c'était aussi une chaîne de passionnés de Jdr et pas que... En tout cas la seule dans le paysage télévisuel français à traiter de ces sujets là d'une manière intelligente.
























Le livre "Nolife story" de Florent Gorges est sorti chez Omaké books en juillet 2012. Sur un peu plus de 300 pages il nous fait revivre l'histoire extrêmement mouvementée et excitante de la première chaîne de télévision occidentale dédiée à la culture japonaise; j'ai nommée Nolife!


"Nolife, accessible depuis juin 2007 sur la plupart des box ADSL, n’est pas une télé comme les autres. Lancée par deux amis otakus plein de rêves insensés, la chaîne préférée des geeks et des amoureux du Japon a su braver les vents, surmonter les tempêtes et vaincre tous les typhons qui ont tenté de la faire sombrer. Revivez l’incroyable périple de Sébastien Ruchet et d’Alexandre Pilot et découvrez qu’il est encore possible aujourd’hui, avec travail, obstination, courage, entêtement, passion mais aussi chance, de concrétiser ses projets les plus fous !"


Le livre commence par onze pages couleurs avec des photos des principales émissions de la chaîne puis ensuite cinq pages de photos de l'équipe de la chaîne.











































Ensuite, en neuf chapitres de 250 pages, on plonge dans la genèse d'une passion, dans la naissance douloureuse de la chaîne mais aussi dans le quotidien d'une équipe passionnée, soudée et qui a réussi à lancer la première chaîne de télé otaku/geek hors Japon!!!!!


Chapitre 1 - Sébastien Ruchet et Alexandre Pilot : passions parallèles...
Chapitre passionnant, surtout pour les plus de 30 ans, car on replonge dans les années 90 avec les premières conventions, les débuts d'Animeland, les premiers fanzines sur les mangas et dessins animés japonais ... C'était une époque où tout était à faire, où il fallait lutter contre les préjugés ("les japoniaiseries", "nippon ni mauvais"...), où la télé regorgeait de séries venues du Japon, où Internet n'existait pas et le Minitel permettait de communiquer avec des inconnus, une époque où il n'y avait pas de DVD mais d'ignobles VHS ... Ce qui est émouvant c'est de lire le parcours de Sébastien et Alex, leurs débuts dans le fanzinat, les premiers articles rédigés sur les mangas, l'arrivée à Paris... beaucoup se reconnaîtront dans ce parcours!

Chapitre 2 - De Game One à Pocket Shami...
Où on parle de MCM, de Matt Murdock, des premiers jobs rémunérés, de la découverte du monde de la télé par nos otakus, de la série sentai France Five. Et puis aussi de la création de la société Pocket Shami, des reportages réalisés sur le Japon mais aussi de la difficulté des vendre à une époque où ce pays n'a pas vraiment la côte. Tout cela est raconté avec un luxe de détails incroyable et avec de nombreuses interventions des acteurs de l'époque, qui sont très touchant par leur sincérité.

Chapitre 3 - La naissance de Nolife...
On est en 2006 et nos deux héros vont créer la chaîne Nolife sur le réseau de Free! On les suit pas à pas, étonnés de découvrir que lancer une chaîne en France sur l'ADSL est aussi simple. Et puis les premiers problèmes apparaissent, avec l'absence de publicité, l'absence de calcul de l'audimat, l'argent qui manque pour financer ce rêve... celui-ci va t-il virer au cauchemar?

Chapitre 4 - Compte à rebours pour Nolife...
Les derniers préparatifs, la course aux programmes qu'il faudra mettre à l'antenne, le recrutement d'animateurs, les allers/retours au Japon pour obtenir les droits de clips de Jpop... et un retard de six mois que personne n'a vu venir; le lancement prévu en janvier 2007 aura finalement lieu en juin 2007 mais dieu que cette attente fut pénible!

Chapitre 5 - Débuts houleux pour Nolife...
01/06/2007 - 21H, soirée de lancement de Nolife! On apprend dans le livre que pour Alex ce fut "la pire soirée de toute ma vie, vraiment!" tellement le stress et l'angoisse étaient grands que cette soirée ne soit pas réussie ou soit reportée une nouvelle fois. On aborde ensuite la première crise de juillet 2007, terrible crise financière car Nolife n'a déjà plus d'argent au bout d'un seul mois de diffusion! Pendant des années les problèmes financiers, de ressources, de moyens pourriront la vie de Nolife mais les forcera aussi à être solidaires, à se battre bec et ongles pour survivre et à la débrouille!

Chapitre 6 - Les secrets des programmes de Nolife...
Un chapitre consacré aux programmes de la chaîne, comment ils sont conçus, retenus parmi tous ceux qui sont proposés par les internautes, les demandeurs d'emploi... On apprend mille anecdotes sur Tôkyô Café, 101%, Chez Marcus, Nerdz, Superplay... bref, une mine d'or pour comprendre l'ADN de la chaine.

Chapitre 7 - Nolife, le tourbillon émotionnel...
Chapitre consacré à l'année 2008 où Nolife a frolé encore une fois de plus la mort! Pendant longtemps Nolife ne sera diffusée que sur l'ADSL et, manque de chance, Médiamétrie ne prends pas en compte ce canal pour ses mesures d'audience! Conséquence : Nolife ne sait pas si ses programmes sont regardés ou non!!!!! Impossible dans ce cas de démarcher les annonceurs pour espérer vivre de la publicité. Bon, l'arrêt de la chaine approche à grand pas quand, soudainement, tel un Deus Ex Machina, surgit Ankama, le preux chevalier blanc, qui va sauver Nolife d'une agonie interminable. Plus d'infos dans le livre, notamment sur le fameux canular de la mort de Nolife! 

Chapitre 8 - Nouveau départ pour Nolife...
En 2008 Ankama a sauvé Nolife, tout simplement! Et puis l'été 2009 arrive, été pourri car Ankama doit se retirer de l'aventure Nolife pour diverses raisons... Les montagnes russes émotionnelles continuent pour Alex et Sébastien qui se demandent si l'aventure Nolife est viable ou si c'est seulement un doux rêve de passionnés. Il faut maintenant trouver du fric, vite, très vite, la chaîne est en train de mourir une nouvelle fois quand, idée de génie de l'équipe, Nolife Online est lancé avec un système d'abonnement permettant d'accéder aux anciennes émissions! Bravo les gars, excellente idée! Malheureusement, en attendant sa mise en place, il faudra se séparer de plusieurs membres de la chaîne pour faire des économies et ce fut un déchirement pour ceux qui durent quitter le navire. Mais bon, la vie continue et un jour arrive la divine surprise car Médiamétrie va enfin prendre en compte l'audience des chaînes diffusées sur l'ADSL!!!!!

Chapitre 9 - Table ronde Nolife
Discussions à baton rompus entre Sébastien, Alex, Thierry, Sylvain et Cyril de Nolife, l'histoire de la chaine, les hauts et les bas de cette incroyable histoire initiée par deux passionnés ayant consacré une grande partie de leur vie à la promotion de la culture populaire japonaise!

Bon, je pense que vous avez compris que cette biographie de Nolife se lit comme un merveilleux roman, avec ses espoirs, ses désillusions, ses histoires d'amitiés, ses petits et grands plaisirs et, incroyable, aucune trahison (pas de Milady, pas de Cardinal, pas de Judas...)!


Créatures et Monstres du monde, légendes d'autres cultures - 4 - Slide Rock Bolter

Dans le folklore du bûcheron nord-américain, le Slide Rock Bolter est une créature ressemblant à une baleine qui vit dans les Rocheuses du Colorado et fait leur fête aux touristes sans méfiance.


Cette bête ne vivait que dans les montagnes où la pente était à plus de 45 degrés. Elle a une tête immense, avec de petits yeux, et une grande bouche. Elle a une queue fluée comme un dauphin, avec d'énormes crochets.


Toute la journée, cette créature attend que des touristes ou personnes sans défenses passent en dessous. Au bon moment, elle soulèvera sa queue, relâchant ainsi son emprise sur la montagne, et descendra rapidement la pente. Avec la bouche ouverte, elle avale tout ce qui se trouve sur son chemin. On rapporte que des groupes entiers de touristes ont été engloutis. Son corps est aussi si grand et si fort que les arbres sur son passage sont brisés et détruits. Son propre élan la porte sur la pente suivante, où elle accroche de nouveau sa queue sur la crête et attend.



mercredi 18 avril 2018

Bande Dessinée - Bots 2

J'avais déjà parlé du Tome 1 il y a quelques mois, en ce moment je lis le Tome 2 et c'est toujours aussi bien.


Arrêtés pour désertion (ils s’étaient enfuis du champ de bataille, et pour cause, War-Hol n’avait pas été programmé pour cela…), War-Hol et Rip-R passent devant la cour. Et après une parodie de procès (le procureur général leur a inventé de toutes pièces des passés d’orphelin déboussolé ayant sombré dans la violence et de cybercriminel), ils sont condamnés à une peine d’enfermement à débit illimité au pénitencier de Ryk-er. Un endroit connu pour la brutalité de ses gardiens…La mission de War-Hol de veiller sur le petit humain va se compliquer considérablement !

Cette incursion de Ducoudray dans le comics (petit format, découpage en courts chapitres à la façon des fascicules US, galerie de dessins hommages à la série en bonus…) avait été l’une des très bonnes surprises de 2016. Scénario intelligent et bourré d’humour (les clins d’œil au cinéma, à la BD et à l’histoire américaine sont nombreux), intrigue inattendue (un monde où les robots ont anéanti les humains pour se préserver de l’obsolescence programmée et où un robot de combat a été réinitialisé pour protéger un bébé humain, l’un des derniers survivants de l’espèce) et critique (dans ce tome 2, c’est le système judiciaire qui en prend pour son grade) et dessin très inspiré signé Baker (qui met en images cet univers de robots avec beaucoup d’inventivité): Bots est un vrai régal que ce tome 2, toujours aussi inspiré, ne dément pas !


Aurelien Ducoudray poursuit son scénario, très original, en l’étoffant et en y apportant plus de profondeur. Les personnages sont plus nombreux et très fouillés, et tout en faisant avancer nettement son récit, le scénariste dévoile comment les robots ont pris le pouvoir sur terre en éradiquant toute l’espèce humaine… ou presque. Le ton décalé, qui a fait la réussite du premier tome, est bien entendu préservé et les références et clins d’œil à l’univers geek sont nombreux et apportent un vrai plus à cette histoire où les robots ont pris le pouvoir, en lui conférant une sorte de vérité historique rendant cette aventure un peu plus crédible.


Graphiquement, Steve Baker rend une copie parfaite. Le dessinateur donne vie à ses robots en leur apportant un côté humain très expressif et bluffant. Il est aussi à l’aise dans les scènes légères et drôles que dans les scènes plus dures où il retranscrit des combats implacables avec beaucoup de mesure sans pour autant masquer la violence.






Artworks - Tintin chez Chtulhu, des couvertures imaginées par Murray Groat

Si vous lisez ce Blog régulièrement et suivez les aventures de nos héros vous avez constaté que j'ai fais apparaître Tintin et Milou lors de nos récentes parties. Je suis en train d'imaginer un background pour ces deux figurines que je compte faire rejoindre notre équipe dans le futur (An 3500, la date approximative de notre univers de jeu). Comme vous le savez aussi, j'aime bien les mélanges et les crossovers, ainsi Tintin se retrouve à faire équipe avec Hellboy, Lobster Johnson, un clone d'Indiana Jones...


Donc en ce moment j'aime bien me plonger dans l'univers de Tintin (chose que je n'avais pas faite depuis très longtemps) et en parlant de mélange, j'ai trouvé ces Artworks (que j'avais déjà vu mais je n'en avais jamais parlé sur ce Blog). Ils sont signés Murray Groat. Moi ils m'inspirent pas mal pour de futures aventures de nos héros.


"En 24 tomes, Tintin a visité tout un tas de pays différents, rencontrés de nombreux personnages fascinants et fait probablement trois fois le tour de la terre. Mais il ne s'est jamais frotté aux terribles créatures de Lovecraft... Qu'à cela ne tienne, l'artiste Murray Groat, dit muzski, dessinateur spécialisé dans l'illustration des romans de H.P. Lovecraft a eu l'idée de mixer les univers de l'auteur à celui d'Hergé, pour créer des couvertures hors du commun. C'est fascinant de voir à quel point le style graphique de Tintin est bien reproduit, tout en intégrant des éléments de la mythologie Lovecraftienne. Des éléments hyper malsains et dérangeants conformément au style de l'auteur, qui créent un sacré décalage dans cet univers au style un peu rond et aux lignes claires."


Les illustrations datent en réalité de 2010, mais refont régulièrement surface sur la toile.




Son Blog
Son DeviantArt
Et aussi : http://muzski.darkfolio.com/