mercredi 4 janvier 2017

Jeu de Rôle - Barbarians of Lemuria

Voila un moment que j'avais envie de me procurer un jeu du type "Astonishing Swordsmen & Sorcerers of Hyperborea" en Français, en gros un jeu de Sword and Sorcery. Tout simplement car j'adore ce type d'univers.




























Donc je viens de m'offrir "Barbarians of Lemuria" qui me semble plutôt pas mal dans le genre.

Ca va me permettre de couvrir pour mon jeu des ambiances sauvages à la Conan. J'avais échangé avec Yann de "Mon Rifts à moi" sur ce sujet, Rifts est vraiment un jeu qui m'inspire pour le gros mélange des genres mais n'étant disponible qu'en Anglais et étant un piètre pratiquant de cette langue, je ne me plonge pas dedans, à regret.

Mais mon alternative est la suivante, je prend des jeux d'univers différents et qui m'inspirent pour mon univers à moi, des jeux compatibles avec mes délires et que j'utilise comme supplément d'ambiances, d'inspirations... Pour imaginer différents mondes, différentes époques que mes personnages vont pouvoir visiter dans le Multivers. Un peu comme Yann utilise les nombreux suppléments de Rifts.

Du coup, je me suis procuré pas mal de jeux qui me permettent de couvrir différentes ambiances, du Medfan classique avec mes vieilles boîtes D&D, du Medfan Oriental avec le Livre des 5 Anneaux, du Multivers (justement) avec Torg, de la Sci-fi / Space Opéra avec Cobra, de la Sci-Fi barbare, Post-Apo et déjantée avec Planète Hurlante ou Space Sword, du futurisme étrange avec Numenera et maintenant du Swords and Sorcery avec Barbarians of Lemuria. Tous ces livres me servant surtout de ressources et de réservoirs d'idées pour alimenter mon univers. Et de temps en temps je pioche à droite à gauche une règle, une table, une caractéristique... que j'adapte à mes règles de base.





































Barbarians of Lemuria :



Barbarians of Lemuria est un jeu de rôle médiéval fantastique qui puise aux codes de la Sword & Sorcery. Il a pour cadre la Lémurie, un monde revenu à un état préhistorique où rôdent de terribles prédateurs, comme d’immenses serpents de mer capables de briser une galère en deux ou de féroces dinosaures qui ne font qu’une bouchée du plus robuste guerrier.

Au cœur de cet environnement hostile de jungles étouffantes, de déserts brûlants et de marécages malsains, de grandes cités réussissent tout de même à prospérer, héritières d’une longue histoire émaillée de guerres et de cataclysmes. Derrière les remparts de Satarla, de Lysor, de Parsool, les hommes mènent d’autres luttes, pour le pouvoir, la richesse ou la gloire. Et dans le secret de leurs tours altières, de redoutables sorciers aux terrifiants pouvoirs poursuivent des buts bien plus sombres encore.

Les terres sauvages de la Lémurie recèlent de nombreux vestiges d’antiques cités, de temples et de tombeaux oubliés. Ces ruines croulantes, étouffées par la végétation, promettent sans nul doute de grands trésors à l’aventurier intrépide qui aura le courage d’explorer leurs salles enténébrées et leurs corridors silencieux…

La Lémurie est une terre de légendes et d’épopées. Les exploits de Hrangarth le Porteur de l’Orbelame et de ses héritiers ont donné matière à bon nombre de sagas, mais la Lémurie est un vaste continent qui a encore de nombreuses aventures à offrir aux héros désireux d’entrer dans la légende !










































Barbarians of Lemuria (BoL pour les intimes), première version, est un JdR de Sword and Sorcery (toujours dispo à la vente), traduit en français par Kobayashi (les livres de l'ours) et illustré par le Grumph.




























Barbares musclés foulant-de-leurs-sandales-le-tombeau-des-Rois, jeunes filles en péril (et fort dévêtues), sorciers sadiques pratiquant la magie la plus noire, ruines hantées, monstres hideux... Du pulp, de la baston, des grands sentiments, des héros nobles, des méchants vils...

BoL revisite avec brio tous les poncifs du genre en 120 pages à peine, servi par des règles limpides et hyper-simples.

Barbarians of Lemuria Mythic edition, la V2, traduite par Ludospherik et baptisée "Mythic Edition", double la pagination !!

Au menu :

• des précisions et ajouts de règles (initiative, nouveaux avantages et défauts, combats de masse, batailles navales, règles pour la prêtrise, règles de création de monstres...) ;
• une description plus complète de la Lémurie ;
• un bestiaire plus étendu (on passe de 30 à 50 monstres) ;
• cinq scénarios inédits ;
• une nouvelle carte de la Lémurie (téléchargeable ici) ;









































La V2 est intégralement illustré par Emmanuel Roudier qui dessine la BD "Neanderthal"et propose le Jdr préhistorique, Würm, sa page web : http://roudier-neandertal.blogspot.fr/























Quelques illustrations réalisées pour Barbarians of Lemuria :




























Barbarians of Lemuria sur LeGrog.org :



Il y a cinq cent mille ans, l'humanité atteignit son apogée avant d'être asservie par les Rois-Sorciers. Ces derniers, dans leur folie et leurs tentatives effrénées de devenir des dieux, libérèrent Ahriman le Seigneur Sombre, croyant pouvoir le contrôler. Mais Ahriman était plus puissant qu'ils ne le pensaient et il les asservit à l'issue d'un conflit cataclysmique. Le ciel se couvrit alors d'un voile de ténèbres, entraînant la Lémurie dans un âge glaciaire qui vit l'apparition de nombreuses créatures monstrueuses qui arpentèrent le monde. Le Seigneur Sombre fut finalement défait par un homme, Hrangarth, à qui les dieux avaient fait don de l'Orbelame, une puissante épée magique.








































L'humanité s'étendit dès lors sur toute la Lémurie, fonda les grandes cités, et entra dans une ère de prospérité. Alors que l'âge de l'homme semblait venu, les descendants des Rois-Sorciers surgirent des ténèbres où ils étaient cachés et dévastèrent l'humanité. Toutes les cités des hommes commencèrent à tomber une à une et la Lémurie fut ravagée. Alors qu'une seule cité humaine restait libre, l'humanité finit cependant par vaincre les armées des Rois-Sorciers, repoussant ces derniers dans les ténèbres dont ils étaient issus. C'est dans ce monde en reconstruction, alors que les ennemis de l'humanité guettent, que les personnages joueurs vont vivre leurs aventures.

Dans Barbarians of Lemuria, les aventuriers incarnent des personnages stéréotypés pulps et héroïques du style Sword & Sorcery. Ni bons, ni mauvais, ils cherchent avant tout la fureur des combats, la gloire et la fortune, n'hésitant pas à se tourner vers l'illégalité si cela est nécessaire.
A la création de son personnage, un joueur commence par allouer 4 points parmi 4 attributs (Vigueur, Agilité, Esprit, Aura), puis 4 points parmi 4 aptitudes de combat (Bagarre, Mêlée, Tir, Défense), et enfin 4 points parmi 4 carrières au choix. A la création, ces valeurs seront généralement comprises entre 0 et 3, 0 représentant un humain moyen.

Les attributs sont les caractéristiques intrinsèques du personnage. Grossièrement, ils représentent la puissance physique pour la Vigueur, la dextérité, la vitesse et la coordination pour l'Agilité, l'intelligence et la volonté pour l'Esprit, et enfin le charisme et la beauté pour l'Aura. Les aptitudes de combat représentent quant à elles la maîtrise du combat à mains nues pour la Bagarre, du combat armé au corps à corps pour la Mêlée, des armes à distance pour le Tir, et de la capacité à éviter les attaques adverses pour l'aptitude Défense.

Barbarians of Lemuria ne disposant pas de système de compétences, ce sont les niveaux de carrière qui expriment les connaissances, compétences et contacts dont dispose le personnage. Par exemple, un aventurier disposant d'un niveau 2 de médecin obtiendra un bonus de cette valeur pour identifier une maladie. Le joueur pourra choisir 4 carrières parmi les 25 proposées, comme les carrières de Barbare, Voleur, Médecin, Ménestrel, Pirate, Prêtre ou Sorcier.

Le joueur termine ensuite la création de son personnage par le choix d'un lieu de naissance donnant droit à des avantages et désavantages, le choix de langages et l'attribution de points d'héroïsme. En ce qui concerne l'équipement, la règle est simple : les personnages débutent avec ce qu'ils veulent.
Le système de jeu est basé sur la mécanique suivante : le joueur jette 2d6, la somme de leurs valeurs est ajoutée à l'attribut pertinent, puis au rang de carrière si cela est justifié, et à un niveau de difficulté compris entre +1 pour une action facile et -4 pour une action improbable. Si le résultat est supérieur ou égal à 9, l'action est une réussite. Un 12 sur les 2d6 est toujours une réussite et un 2 un échec.
Le combat suit le même principe. Les personnages agissent selon leur rang d'Agilité et jettent 2d6 auxquels ils ajoutent l'attribut Agilité, puis la capacité de combat adéquate, et déduisent la défense de l'adversaire. Si le résultat est supérieur ou égal à 9, l'attaque est réussie et les dommages s'appliquent à la Vitalité. Des modificateurs de difficulté peuvent également s'appliquer pour un tir selon le contexte et la distance.

Les points d'héroïsme se rechargent à chaque nouveau scénario. Ils permettent de s'assurer un coup de chance influençant favorablement une scène pour les personnages, de relancer un jet raté, de rester en vie alors que le personnage a été terrassé et enfin de transformer des attaques réussies en succès héroïques ou légendaires, particulièrement dévastateurs contre la piétaille.

La magie est de deux types dans Barbarians of Lemuria : sorcellerie et magie divine. Le système est libre et les sortilèges se catégorisent en 4 niveaux : les charmes, les sorts du premier, du deuxième et du troisième cercle. Plus le cercle est élevé, plus le sort sera difficile à lancer et puissant. Dans le cas de la sorcellerie il coûtera également de plus en plus de points de pouvoir. C'est d'ailleurs ce qui distingue principalement la sorcellerie de la magie divine. Un sorcier disposera d'une réserve de points de pouvoir égale à 10 + son rang de sorcier, qu'il dépensera pour jeter des sorts et qui se régénèrera partiellement tous les jours. Un prêtre ou un druide disposera en revanche d'un "droit" à jeter un nombre de sorts égal à son rang de prêtre + 1 avant de devoir retourner à son temple.
L'alchimiste pourra quant à lui créer des objets magiques entre les aventures apportant à son porteur avantages et bonus. Chaque préparation alchimique est définie par un niveau : courantes, peu communes, rares et uniques. Ces niveaux représentent à la fois la difficulté à créer la préparation, leur puissance et le coût en point de création. Un alchimiste dispose d'un nombre de points égal à son rang d'alchimiste.

Barbarians of Lemuria a commencé en 2004 comme un jeu de rôle amateur gratuit. Il prenait alors comme univers de référence l'univers des romans Thongor écrit par Lin Carter. Quatre ans plus tard, l'auteur du jeu a décidé d'en sortir une version commerciale. Par rapport à la première version, celle-ci proposait un univers original, l'auteur n'ayant pas eu les droits liés aux romans de Lin Carter. Le système d'avantages/désavantages et un système d'alchimie étaient également tous deux absents du système original.

L' édition mythic ultérieure rajoutera des règles de combat de masse et des batailles navales, tout en développant encore l'univers.

La polyvalence du système a permis de publier des adaptations à d'autres univers, comme Barbarians of the aftermath qui permet de concevoir un univers post-apocalyptique ou DOGS OF W*A*R qui vise à reproduire les films d'actions des années 70 - 80.




Mythic Edition :



La version française de cet ouvrage n'est pas exactement la traduction de l'édition Mythic de Barbarians of Lemuria. En effet des scénarios de création française remplacent certains scénarios originaux et les personnages pré-tirés de l'édition US sont supprimés.

Après une page de copyright, une de titre et une de crédit (6 pages en VO, incluant le sommaire), l'ouvrage commence par une page de sommaire, suivie d'un avant propos de l'éditeur de la VF. Puis le premier chapitre, Bienvenue en Lémurie (5 pages en VO, 7 en VF), présente le jeu de rôle et les histoires du genre Sword & Sorcery. Il comprend également un glossaire des termes du jeu et un résumé des règles essentielles.

Puis Créer un Héros consacre 44 pages (48 en VO) à la création de personnages, en commençant par l'origine et le concept et en allant jusqu'à l'équipement. Il se termine par un résumé et un exemple de création de personnage d'une page chacun.

La suite c'est Le Chemin de la Gloire (7 pages en VO, 11 en VF), qui comprend l'essentiel des règles. Les actions, les points d'héroïsme, les règles de combat et de blessures sont détaillés ici. Ce chapitre se termine en précisant la vitalité des trois types de PNJ que le personnages peuvent avoir à affronter, de la piétaille aux rivaux en passant par les coriaces. Ensuite viennent Les Guerres de Lémurie (11 pages en VO, 15 en VF), qui proposent les règles de combat de masse, y compris l'éventuelle intervention d'un sorcier. Les personnages seront souvent plus concernés par les règles d'actions héroïques, qui permettent d'influencer le résultat de la bataille. Les règles de combat naval suivent et elles comprennent une présentation des principaux types de navires utilisés par les divers peuples.

Dans Atlas de la Lémurie (58 pages en VO, 56 en VF), l'univers du jeu est décrit, à commencer par son histoire, ses dieux, ses races, avant d'en venir à la géographie. Puis vient le bestiaire, y compris les morts-vivants, dont les terribles rois-sorciers, et les démons, dont quelques exemples des plus redoutables sont proposés. Enfin, les PNJ sont traités à part, toujours sur le principe de différencier les trois niveaux, avec quelques éléments de règles sur les hordes de piétaille. La encore, quelques personnages célèbres, comme la reine sorcière Methyn Sarr, sont détaillés. Puis le chapitre Les Mystères de la Lémurie décrit sur 22 pages (15 en VO) l'alchimie avec des exemples d'objets plus ou moins rares et puissants, suivis des pouvoirs des prêtres et leurs dieux. Puis viennent les sorciers et les règles de magie, et enfin quelques exemples de cultes.

Le dernier chapitre, Les Sagas de la Lémurie (51 pages en VO, 49 en VF), est différent en Français et en Anglais. En version originale, il inclut huit personnages prêts à jouer absents de la version française. Le chapitre se divise en deux. Pour commencer des conseils de maîtrise, de création de scénario et de gestion de campagne précèdent quelques idées d'aventure. Puis viennent cinq scénarios, de quatre à huit pages chacun, suivis d'un générateur aléatoire. Trois des scénarios ont été changés entre la version originale et l'édition française. De même les PNJ ordinaires et célèbres sont dans ce chapitre en VO, et au chapitre cinq en VF.

Quatre pages de tables récapitulatives des règles et une feuille de personnage de deux pages viennent boucler l'ouvrage. La VO comprend un index de quatre pages.

A noter qu'une fiche de personnage est également téléchargeable ici.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire