vendredi 26 mai 2017

Retour sur quelques figurines...

Comme j'en ai déjà parlé dans différents Posts, je ne suis pas un puriste de la figurine, j'aime mélanger des tas de trucs pour rendre mon univers de jeu délirant à l'image de mes influences nombreuses et variées, témoins ce récent Post sur les Gardiens de la Galaxie.


Aussi je reviens sur quelques figurines qui vont rejoindre nos troupes. Ce sont pas des figurines issues du Hobby mais des jouets trouvés en soldes dans une boutique Geek de Lille pour la plupart ou en vide grenier.


Et comme leur prédécesseurs ci-dessous ils trouveront une place dans notre Multivers.











Tout d'abord cette figurine Schleich de Darkseid, issue d'une boîte avec une figurine de Superman que je garde pour un bricolage. Le background de Darkseid est le suivant :






Darkseid est perçu dans l'univers DC comme l'incarnation du mal absolu, cachant derrière un calme apparent une ruse sournoise et les desseins les plus noirs, le plus funeste d'entre eux étant de trouver l'équation anti-vie pour contrôler l'Univers.
Mais il a reçu récemment une partie de l'âme de Wonder Woman sans qu'on sache quel effet cela aura éventuellement sur sa personnalité.


Biographie : A une époque immémoriale, le foyer des anciens dieux scandinaves fut divisé en deux par le Ragnarok, l'apocalypse de la mythologie nordique. Le premier monde est la Nouvelle Génésis dirigée par le [Haut-Père] Izaya dans un environnement paradisiaque, tandis que le deuxième, Apokolips, est un véritable enfer aux mains d'un tyran aussi puissant qu'impitoyable : Darkseid.
Né Uxas, ce dernier fit rapidement preuve d'un manque total de scrupules puisqu'il n'hésita pas à faire assassiner sa mère, la reine Heggra, et à tuer son frère Drax (à ne pas confondre avec son homonyme de Marvel, Le destructeur ), pour s'emparer respectivement du trône et de la Force Oméga, formidable puissance issue du puits infini d'Apokolips, prenant dès lors le nom de Darkseid.
Le seul moment de sa vie où le tyran fit preuve d'un peu d'humanité fut lorsqu'il s'éprit de Suli, une scientifique qui lui donna son fils aîné, Kalibak, mais fut finalement empoisonnée sur ordre d'Hegra par [Desaad]. En effet la reine craignit qu'elle ne corrompe son fils avec sa vision pacifiste de la science. Darkseid fut forcé d'épouser Tigra, laquelle mit au monde Orion, mais il les bannit tous les deux d'Apokolips à son arrivée au pouvoir.
Maître absolu de sa planète, il décida plusieurs années après de s'attaquer à la Nouvelle Génésis et conçut dans cette optique un plan ingénieux: après avoir assisté à la mort d'Avia, la femme d'Izaya, le dictateur fit croire qu'il avait tué ce dernier, en réalité retenu prisonnier. La Nouvelle Génésis déclara alors la guerre à Apokolips, conflit qui dura de très nombreuses années jusqu'à un traité de paix aux termes duquel Darkseid et Izayah échangèrent leurs fils respectifs, Orion et Scott Free, futur Mister Miracle.
Sa première confrontation avec Superman eut lieu lorsqu'il voulut téléporter le super-héros auprès de lui grâce à l'Effet Oméga. Mais arrivé avec l'apparence de Clark Kent, Darkseid crut s'être trompé, et, furieux, jeta son "invité" par la fenêtre. Après avoir survécu à la chaleur extrême des puits de feu, Superman organisa la résistance contre le tyran. Mais celle-ci fut de courte durée, leur seigneur et maître les ayant rapidement réduit en esclavage de nouveau. Il s'en est également pris aux Amazones lors d'une de ses attaques de la Terre, tuant près de la moitié d'entre elles.
Darkseid eut des problèmes beaucoup plus graves lorsque Doomsday, ressuscité, fut attaché par [Cyborg II] à un astéroïde arrivant sur Apokolips. Fidèle à sa réputation, le monstre fit des dégâts considérables dans les armées du tyran avant de mettre ce dernier à genoux, résistant à ses rayons Oméga.
Darkseid aurait probablement été tué si Superman, guidé par une Mother Box (appareil issu de la technologie des New Gods, Darkseid et Izaya), n'était pas intervenu après avoir reçu un appel à l'aide de Desaad pour la Ligue des Justiciers. Arrivé sur place le super-héros découvrit avec surprise la présence de Henshaw et ... Doomsday. Il aida un Darkseid mortellement blessé grâce à la Mother Box, affronte Henshaw et tenta sans succès d'arrêter Doomsday. Darkseid parvint finalement à piéger la conscience d'Henshaw grâce à ses rayons Oméga tandis que l'Homme d'acier poursuivit Doomsday et l'envoya mourir à la fin des temps grâce à Waverider. Le seigneur d'Apokolips eut alors une dette envers son plus grand adversaire qui lui avait sauvé la vie. Darkseid l'estima réglée lorsque Superman, après avoir trouvé un corps dans sa tombe vint le voir et qu'il lui dit n'y être pour rien.
L'un de ses assassins, Kalibre, apparut ensuite à Métropolis, ce qui força Superman a revenir sur Apokolips, à cause de sa conscience, où il défit les soldats de Mamie Bonheur, qui voulait s'emparer du pouvoir. Darkseid ordonna à Kalibre de tous les tuer y compris sa propre fille, Buna, mais L'Homme d'acier négocia leur survie. Par la suite il se tint plutôt tranquille, attendant une bonne opportunité, jusqu'à ce que [l'Imperiex] et Brainiac 13 attaquent la Terre. A ce moment Darkseid aida à les vaincre avant d'emporter la dépouille de John Henry, mortellement blessé. Superman vint ensuite avec sa famille "super-héroïque" à Apokolips récupérer le corps de leur ami.
Récemment Darkseid a relâché Doomsday sur Terre, après l'avoir cloné en une myriade d'exemplaires, afin de capturer Supergirl VI et d'en faire son esclave. Mais Superman et Batman s'interposèrent et firent échouer son plan.
Il réapparut ensuite lors de la saga des "Sept Soldats de la Victoire" sous une nouvelle forme, celle du directeur d'une boîte de nuit. En effet, après qu'Orion et lui se furent apparemment entretués, le Nouveau Dieu se réincarna comme tous ses congénères d'Apokolips dans le corps d'êtres humains sur Terre, lors de "Final Crisis" et entreprit de conquérir la planète. Finalement détenteur de l'équation anti-vie, Darkseid s'en servit pour soumettre les êtres humains et s'allia aux Sheeda en échange de délivrance d'Aurakles. Lors de "Countdown", Darkseid utilisa Jimmy Olsen comme réceptacle des âmes des Nouveaux Dieux défunts, car en tant copain de Superman, c'était l'être humain le plus protégé de la Terre. Son but était d'utiliser ses immenses pouvoirs pour refaire l'Univers à son image mais Atom II détruisit la batterie d'âmes des Nouveaux Dieux, ramenant Jimmy à son état normal.


Dans mon Univers, Darkseid restera Darkseid (probablement), mais dans quelques millénaires, son pouvoir aura tellement accru qu'il sera devenu une sorte d'entité cosmique géante (un peu comme les êtres cosmiques de Marvel). De nature maléfique nos héros l'affronteront surement mais il n'est pas à exclure des alliances pour lutter contre d'autres menaces bien plus grandes encore.


Ensuite cette figurine Funko Pop du Demogorgon de la série Stranger Things.
Dans la série Stranger Things : Stranger Things nous a offert l'un des monstres les plus flippants avec son Demogorgon, créature sortie tout droit du Monde à l'envers. Le Demogorgon est un puissant prince démon du jeu de rôle Donjons et Dragons. C'est l'un des antagonistes les plus puissants et les plus célèbres du jeu.
Mike possède une version miniature du Demogorgon, qui montre à quoi il ressemble. C'est une créature immense à deux têtes et au corps reptilien qui possède une queue et des bras tentaculaires.
Quand Mike, Dustin et Lucas apprennent l'existence du monstre par Onze, ils le surnomment le Demogorgon.





Je l'ai prise pour son côté rigolo et en même temps cohérent avec notre univers de jeu où rien n'est ridicule bien au contraire et sur une table de jeu, je l'ai testé et elle fait son petit effet de monstre bizarroïde.



Puis cette figurine du Blitzer Skovox de la série Doctor Who qui fera un bon Droide géant, les jouets Dr Who sont une valeur sure pour des monstres bizarres.




Et enfin ce Skylanders de Tree Rex trouvé sur un vide grenier que j'ai ressoclé et un peu floqué et qui sera mon Groot à moi.



Bref du fun sur la table de jeu...

Quelques nouvelles du Pays du Soleil Levant

Ces dernières semaines nous avons regardé quelques films et animés à la télé et au cinéma, tous ne rentrent pas forcément dans notre univers de jeu (quoique) mais tous nous ont bien distrait et je tenais à en parler car j'ai un grand amour pour tout ce qui est estampillé Japon, je ne cache pas que c'est un pays que j'aimerai visiter et peut-être même dans mes vieux jours qui sait m'y installer (mon fils en rêve et ma femme moyen mais comme il y a d'autres pays d'Asie qui la tentent beaucoup...).


Bref le Japon je kiffe et la culture Japonaise avec bien évidemment et dans cette culture il y a les Animés et les Mangas. Donc nous avons vu les 4 OAV de Ghost in the Shell Arise, le film Sword Art Online Ordinal Scale et les 3 films tirés du Manga Crows.


Ghost in the Shell Arise :







Dévoilé en janvier 2013 dans les pages du magazine nippon Gekkan Young Magazine, le projet Ghost In The Shell Arise est un projet dont le but est de relancer la mythique licence Ghost In The Shell.
Le projet a été présenté en long et en large le 12 février 2013 sur divers médias internet tels que Niconico, Bandai Channel et YouTube.
Ce fameux projet se décline sous la forme d’un manga et d’un anime.
Le manga a été baptisé Ghost in The Shell ARISE Sleepless Eye et est publié depuis le 13 mars dernier dans le Gekkan Youg Magazine chez l’éditeur nippon Kodansha tandis que l’anime, intitulé tout simplement Ghost In Sthell Arise se décline sous la forme de quatre OAV d’une cinquantaine de minutes.
En 2027, un an après la fin de la IVe Guerre Mondiale, le monde est révolutionné par l'émergence de la cybernétique et des technologies informatiques qui permettent la naissance de nouvelles formes criminelles totalement inédites. Les films de Ghost in the Shell: Arise racontent toute l'histoire de la formation de la célèbre section 9 de la Sécurité Publique et révèlent nombre de secrets sur le passé de ses membres.
L’histoire de Ghost In The Shell Arise se déroule bien avant celle du tout premier film intitulé Ghost In The Shell.
Nous sommes en 2027 soit un an après la fin de la guerre-non nucléaire. Une ville relativement paisible appelée New Port est attaquée par des terroristes qui n’hésitent pas à revendiquer leur droit en réalisant divers attentats sanglants.
L’armée japonaise décide de répliquer en postant son armée en plein cœur de New Port.
Suite à l’arrivée des militaires, les habitants de New Port pensent que leur calvaire est enfin terminé mais les terroristes frappent à nouveau en faisant exploser une puissante mine qui fera plusieurs morts dont un militaire.
Selon certaines sources, ce soldat japonais semblait être impliqué dans des histoires de pot de vin et serait également lié à mafia.
Une enquête est ouverte par le gouvernement nippon et celle-ci est confiée à la section 9 dirigée par Daisuke Aramaki.
Afin de renforcer son effectif, le leader de la section 9 a intégré à son équipe un nouveau membre : une jeune demoiselle répondant au nom de major Motoko Kusanagi.
Cette jeune fille au tempérament glacial et mystérieux possède un corps cybernétique.
La jeune femme a jadis appartenu à une unité secrète de l’armée japonaise.
L’arrivée du major au sein de la section rendra extrêmement perplexe Batou, en effet, ce dernier soupçonne la jeune femme d’être impliquée dans le récent attentat de New Port.
Alors que la première enquête suit son cours, la section 9 est confrontée à une seconde affaire : le meurtre d’une prostituée ainsi que deux homicides.
Daisuke Aramaki décide de confier cette affaire à Togusa.
Pour les membres de la section 9 ainsi que pour son leader Daisuke Aramaki, les deux affaires sont bien évidemment liées mais quel lien existe-t-il entre elles ?


Border 1 : Ghost Pain

Motoko Kusanagi, en tant que cyborg et hacker est approchée par l'officier de Sécurité Publique Daisuke Aramaki pour enquêter sur un attentat visant un trafiquant d'armes soupçonné d'être lié à la mystérieuse organisation 501. Mais malgré son aide, elle est soupçonnée à son tour par Bâto d'être une criminelle impliquée dans plusieurs affaires...

Border 2 : Ghost Whisper

Kusanagi a maintenant rejoint Aramaki. Quand des forces inconnues piratent les Logicomas, Bâto engage l'ancien officier des renseignements Ishikawa et l'ancien expert en artillerie aérienne Borma. Kusanagi fait appel au tireur d'élite Saito et au flic infiltré Paz pour les ramener dans la section 9 nouvellement créée. Mais le travail en équipe n'est pas facile.

Border 3 : Ghost Tears

Kusanagi et Bâto enquêtent sur les agissements d'une organisation terroriste dont le symbole est une Scylla. Togusa enquête de son côté sur le meurtre d'un homme équipé de jambe artificielle fabriquée par la Mermaid's Leg corporation.

Border 4 : Ghost Stands Alone

Kusanagi et toute la section 9 doivent débusquer un terroriste connu sous le nom de Fire Starter (ファイア・スターター, Faia Sutata?) qui libère un virus affectant les cyber cerveaux.






Sword Art Online Ordinary Scale :



Sword Art Online the Movie - Ordinal Scale - est le premier long-métrage de la franchise Sword Art Online créée par Reki Kawahara. À l’instar des autres productions animées et papiers (manga et light novel), c’est l’auteur de la licence, qui a rédigé la trame scénaristique de cette animation cinématographique prenant place peu de temps après les événements de l'arc Mother's Rosario (fin de la saison 2). L’histoire de ce long-métrage est donc inédite et se centre principalement sur les péripéties de Kirito et de ses amis dans un nouveau jeu online intitulé Ordinal Scale.
Grâce à sa technologie de pointe utilisant un nouvel appareil de réalité virtuelle baptisé Augma, Ordinal Scale est aujourd’hui l’un des jeux onlines les plus médiatisés de la planète. Adulé et encensé par de nombreux gamers, Ordinal Scale doit sa renommée à l’Augma, un gadget portable dernier cri s’apparentant à un casque audio. En termes de puissance et de réalisme, cet appareil est de loin supérieur à l’Amusphere imaginée par le défunt Kayaba Akihiko, alias le créateur de Sword Art Online. À la grande différence de l’Amusphere, Augma n’a pas pour fonction de plonger les gamers dans un monde virtuel. En effet, son rôle est de transmettre le visuel, l’audio ainsi que les sensations tactiles à ses utilisateurs. Ainsi les joueurs réalisent désormais des quêtes dans le monde réel grâce aux éléments virtuels apparaissant aux quatre coins de la ville. Pour progresser et gagner de l’expérience, les joueurs doivent se confronter à des créatures virtuelles. Outre les affrontements épiques contre la faune locale, les joueurs peuvent s’adonner librement à des batailles PvP (joueur vs joueur).
À l’instar de nombreux fans inconditionnels de jeu online, Kirito, Asuna ainsi que le reste de leur bande vont tenter cette nouvelle expérience où sensations fortes et prises de risques vont de pair…



A propos de la série :


Cette série raconte les aventures de Kirito qui se retrouve piégé dans un jeu massivement multi-joueurs, Sword Art Online.




En 2022, l’humanité a réussi à créer une réalité virtuelle. Grâce à un casque, les humains peuvent se plonger entièrement dans le monde virtuel en étant comme déconnectés de la réalité, et Sword Art Online est le premier MMORPG a utiliser ce système. Mais voila que le premier jour de jeu, 10 000 personnes se retrouvent piégées dans cette réalité virtuelle par son créateur : Akihiko Kayaba. Le seul moyen d’en sortir est de finir le jeu. Mais ce ne sera pas facile de sortir de ce monde virtuel puisque si un joueur perd la partie, il meurt également dans la vraie vie.
Kirito décide alors de partir à la conquête du jeu en solo, avec pour avantage le fait de faire partie des 1 000 ex-bêta-testeurs, mais arrivera-t-il à terminer les 99 donjons et leurs boss ?




Sword Art Online II est la seconde saison de l’anime Sword Art Online.
Cette seconde saison est centrée sur les volumes 5 et 6 du light novel de Kawahara Reki et adapte donc l’arc « Phantom Bullet ».
L’histoire de cette nouvelle saison prend place un an après les évènements de ALO (ALfheim Online).
Suite à sa victoire fortuite face à Sugou Nobuyuki (le maitre de ALO), Kirito est retourné à sa paisible vie de lycéen.
Il n’aspire désormais qu’à une seule chose : profiter pleinement de sa vie.
Mais une nouvelle fois, le devoir le rappelle à l’ordre…
En effet, suite aux morts de plusieurs joueurs de Gun Gale Online (un jeu de tir massivement multi-joueurs), le Ministère des Affaires intérieures et des Communications japonais a pris la ferme résolution de retrouver l’assassin des victimes.
Afin d’identifier ce meurtrier, il sollicite l’aide de Kirito et l’envoie enquêter dans le monde de Gun Gale Online.
Envoyé malgré lui dans cet univers fantaisiste où se mêle gun fights et action, Kirito n’aura d’autres choix que de débusquer ce mystérieux assassin qui se fait appeler Death Gun et qui visiblement, posséderait la faculté de pouvoir tuer les joueurs dans la réalité.
La saison 2 adapte également les arcs Caliber et Mother's Rosario.




Crows Zero :



Crows Zero est un film japonais réalisé par Takashi Miike sur un scénario de Shogo Muto en 2007. Il s'agit de l'adaptation cinématographique des mangas Crows et Worst d'Hiroshi Takahashi.


Crows Zero est le premier épisode d'une trilogie dont les deux autres volets sont Crows Zero II et Crows Explode. La saga met en scène la rivalité de lycéens pour prendre le contrôle du lycée de Suzuran, à Tokyo. L'action se situe une année avant les événements décrits dans le manga Crows.
Synopsis : Genji Takiya fait sa rentrée en classe de terminale au lycée Suzuran, surnommé le « lycée des corbeaux », un des lycées les plus violents du Japon. Son but est de s'imposer comme le « boss » de l'établissement, objectif recherché par la majorité des lycéens qui fréquentent celui-ci, afin de dépasser son père, le chef d'une bande de yakuzas qui avait échoué à devenir le leader lorsqu'il était élève à Suzuran. Mais pour cela, il lui faudra en découdre avec celui qui est le plus proche d'y arriver, Serizawa Tamao.
Crows Zero II, réalisé par Takashi Miike, est la suite de l'adaptation cinématographique Crows Zero s'inspirant des mangas Crows et Worst d'Hiroshi Takahashi. Il est suivi de Crows Explode, réalisé par Toshiaki Toyoda et sorti en 2014.


Crows Zero II se déroule six mois après les évènements présentés dans le premier opus, à quelques semaines de la remise des diplômes de fin d'étude d'une génération antérieure de lycéens ayant connu Suzuran, le « lycée des corbeaux », soit un an avant la remise de diplôme du manga Crows.
Les mêmes thèmes que dans le manga et dans le film précédent y sont abordés : l'amitié, la fraternité et l'amour mais également la rivalité et la jalousie.
Synopsis : Crows Zero, le premier film de la trilogie, présentait la confrontation au sein même du lycée Suzuran entre les factions de Genji Takiya et celle de Tamao Serizawa, tandis que Crows Zero II présente un classique des manga Crows et Worst : la rivalité entre Suzuran et Hôsen, un établissement scolaire voisin.
Quelque temps avant que Genji ne fasse ses premiers pas à Suzuran, le lycée de Suzuran, commandé à l'époque par Noboru Kawaishi, s'était opposés aux élèves à la tête rasée d'Hôsen. Au cours de cette bataille, le chef de la bande utilisa une arme blanche et poignarda le chef adverse, ce qui entraîna sa mort. Le film commence lorsque Kawaishi sort du centre où il a été placé pour son crime et va se recueillir sur la tombe de sa victime, où le lycée d'Hôsen l'attend pour venger la mort de leur chef. Il s'enfuit pour ne pas se faire lyncher et retrouve Serizawa et Genji, qui le sauvent et rompent ainsi la trêve qui avait été établie entre les deux lycées.




Crows Explode (クローズ EXPLODE, Kurozu Explode), réalisé par Toshiaki Toyoda, est le troisième volet d'une trilogie inspirée des mangas Crows et Worst d'Hiroshi Takahashi. Le film se déroule après les événements de Crows Zero et Crows Zero II réalisés par Takashi Miike.


Synopsis : L'histoire se déroule un mois après la fin de Crows Zero 2. Les boss du lycée Suzuran, Genji Takiya et Tamao Serizawa, ont été diplômés. Une nouvelle bataille s'engage entre les nouveaux lycéens pour déterminer qui contrôlera l’établissement.







Crows (クローズ, Kurōzu) est un manga d'Hiroshi Takahashi racontant l'histoire d'une bande de jeunes, et de leurs aventures dans le lycée pour garçon de Suzuran, réputé comme le plus violent de Tokyo, et même du Japon. Avec le rassemblement de jeunes indésirables et violents, le lycée est aussi connu sous le nom de Lycée des Crows, ou Lycée des Corbeaux.


Le personnage principale est Boya Harumichi (ou Bouya), jeune blond décoloré, possédant une grande force de caractère et physique, mais quelque peu irresponsable. L'univers prend place deux ans avant le manga Worst. L'histoire s'étend sur deux années, la première, du tome 1 à 16, et la terminale, du tome 17 à 26.
Synopsis : Boya Harumichi entre en seconde année à Suzuran, lycée de la région de Tokyo, à la suite d'un transfert. Très vite, il fait preuve d'une extraordinaire force de caractère et de combat, ce qui lui permet d'affirmer sa présence dans un environnement sans cesse en proie aux conflits entre élèves, qui cherchent à devenir le Boss de Suzuran. Il réussira à unifier Suzuran en s'alliant avec le trio dominant connu sous le nom d'Ebizuka, constitué d'Hiromi, Pon et Mako, sans pour autant revendiquer le titre de « Roi du bahut ». Par la suite, il devra faire face à des menaces représentées par d'autres bandes de Tokyo, telles que le "Front de l'armement" et l'école rivale, Hôsen, ou encore des ennemis provenant de l'extérieur de la ville. Il lui faudra aussi régler le conflit qui l'oppose à Rindaman, élève solitaire de Terminale à Suzuran, le seul personnage capable de rivaliser de force avec lui.





Worst (ワースト, Wāsuto) est un manga écrit et dessiné par Hiroshi Takahashi, également auteur de Crows.


Ce manga est la suite directe de Crows. Puisque suite directe, on y retrouve le même cadre d'action, une ville où différents adolescents de lycées voisins s'affrontent. Des personnages vus dans Crows refont leurs apparitions dans Worst, comme le trait d'union d'une génération à une autre. Ainsi nous retrouvons Zetton, King Joe, Kousei Takeda, respectivement figures fortes du lycée Suzuran, du lycée Hosen et du groupe TFOA, et bien d'autres encore. La première partie de Worst marque le passage de témoins entre les précédents protagonistes et les nouveaux.
Tout comme son prédécesseur, ce titre nous fait suivre les aventures d'un jeune homme, ici il s'agit d'Hana Tsukishima, de la bande d'amis qu'il se fera au fil de l'histoire et également d'autres adolescents qui évoluent dans leur entourage. C'est d'ailleurs l'une des forces de ce manga, l'auteur ne se borne pas uniquement à nous faire suivre les péripéties d'un seul lycée mais jongle entre différents établissements ou groupes. Le lecteur a ainsi la possibilité de développer différentes affinités et la notion de "bon" et "méchant" n'a plus place. Une autre des particularités de ce manga, c'est qu'il nous fait vivre l'intégralité des années de lycée de ces jeunes. Ainsi du tome 1 au tome 10, nous avons pu suivre l'année de seconde d'Hana et ses amis, du tome 11 au tome 22 leurs années de première et du tome 23 au tome 33 l'année de terminale.
Hiroshi Takahashi a également dessiné les chapitres de Worst Gaiden, un manga relatant deux récits antérieurs aux aventures vues dans Worst et Crows. Le premier porte sur les frères Umehoshi, les responsables de la pension où vit Hana, du temps où eux-mêmes fréquentaient les bancs de Suzuran. La seconde histoire nous présente les origines du TFOA, ou comment la première génération a dû batailler ferme pour imposer leur groupe. Ce Worst Gaiden est sorti le 8 septembre 2009 au Japon, le même jour que We are the Worst II, un deuxième character book présentant tout ce qu'il y a à savoir sur Worst.




Voilà pour ce Post aux effluves Nippones...