lundi 29 août 2016

Lecture du moment

Les Royaumes Oubliés - La Légende de Drizzt Livre VII : L'Héritage


Je continue la saga et la suite des aventures de Drizzt Do'Urden.


Résumé :



Alors qu'on prépare le mariage de Cattie-Brie et Wulfgar à Castelmithral, Drizzt voit son passé refaire surface lorsque des nains sont assassinés par des drows. Il découvre alors que sa famille, à laquelle il espérait ne plus avoir affaire depuis longtemps, complotent pour assurer sa chute, et se venger de ce qui est arrivé à la famille Do'Urden par la faute du drow rénégat.






Aphex Twin - Fingerbib


dimanche 28 août 2016

Bricolage du weekend - Ruine Post-Apocalyptique

Il y a bien 2 / 3 mois que je n'avais pas fait un petit décor maison. Beaucoup de boulot, vacances, manque d'inspiration, début de Campagne avec mon fils (Post et photos à venir)... Bref pas beaucoup d'envie pour bricoler.

Puis en sortant les poubelles il y a quelques jours, la voisine qui a déménagé, avait laissé plein de cales d'emballage en polystyrène, je les récupère car je trouvais les formes sympas.

En regardant ce sympathique forum, dédié aux jeux de figurines Post-Apo et qui m'inspire pas mal pour les décors de récup, je tombe dans la partie "Terrain" sur cette photo :




















Et là, je visualise de suite un de mes morceaux de polystyrène en immeuble en ruine.

Donc armé d'un cutter, de colle PVA, de Super Glue, d'enduit de rebouchage, de sable trouvé chez Ikea, de divers bouts de plastique, de bâtonnets de glace, de Bitz et de tous les trucs habituels pour ce type d'opération, je façonne tous les soirs, après le boulot, mon immeuble.

Une petite semaine après (le temps de bien laisser sécher après chaque opération), et après une bonne dernière couche de Roche Liquide Prince August et une sous couche à la bombe noire, je me suis attaqué à la peinture. Simple et sans prise de tête, divers brossages de gris et marrons et un mélange maison pour la rouille plus quelques détails à droite et à gauche.

Voilà le résultat et je suis assez fier car d'habitude, je ne prends pas le temps, je prépare mes décors à l'arrache le jeudi ou le vendredi pour les peindre le samedi. J'en suis satisfait mais celui-ci me montre que je commence à me bonifier en la matière et je pense que je vais me faire quelques autres ruines du style pour une ville Post-Apo (faut que je me dépêche car c'est le sujet de la prochaine table de jeu, heureusement on a pris du retard sur l'Aventure en cours avec mon fils).


Les photos :












































































Les figurines misent en scène sont un Ork et un Ogryn W40K accompagnés d'une figurine Dark Age.

samedi 27 août 2016

La fin du monde en 1961


Les trois pages qui suivent viennent d’un numéro de PAGEANT MAGAZINE de 1961. C’était une sorte de READER'S DIGEST destiné plutôt à un public féminin. Le magazine tirait à un demi million d’exemplaires. De temps en temps, juste histoire de terrifier ses lectrices, on y trouvait des choses très étranges comme cet article sur les résultats d’une attaque nucléaire sur les USA. Les images sont d’un des très grands illustrateurs de l’époque, Alexander Leydenfrost.




La-fin-du-monde-en-1961_defaultbody


La-fin-du-monde-en-1961_1_defaultbody


La-fin-du-monde-en-1961_2_defaultbody

vendredi 26 août 2016

Table de rencontres aléatoires sur 1d10 dans un Marais Post-Apocalyptique

Toujours sur ma lancée et m'inspirant fortement de ce Blog, voici une nouvelle idée de Table de rencontres aléatoires sur 1d10 pour une aventure se situant dans un Marais Post-Apocalyptique peuplé de Mutants.



















1 - 1d4 de Mutants verts arrivent chez les commerçants du village / de la ville pour négocier du poisson qu’ils ont attrapé dans les marécages. Les prises ont l’air saines et sont vendues en cageots. Vous pouvez acheter directement un cageot par Mutant sans passer par l’intermédiaire d’un commerçant et chacun coûtera une pièce de cuivre.


2 - Une sorte de monticule vivant cherche des champignons de marais pour déjeuner. La créature est paisible et avance lentement. Vous pouvez la suivre si vous n’êtes pas pressé et désirez trouver des champignons.
 

3 - 1d6 de zombies cherchent un repas, ces horreurs attaqueront tout ce qui donne l'impression d’être vivant et de chair fraîche. Il y a une chance de 10 % d'attraper une maladie ou de devenir fou lors du combat avec ces horreurs.
 

4 - Doc Shirlock, surnommé le Voyageur du marais est un guérisseur et un docteur,  « une âme bienveillante » mais ces compétences sont celles d'un vétérinaire. Il soigne tout le monde et dans le marais, personne ne l’attaque. Si l’un de vous est blessé ou malade, profitez-en pour le consulter, il en coûtera 2 pièces de cuivre. Il vend également le « fortifiant du Doc Shirlock » capable de guérir une blessure infectée et servant de remède contre différentes pathologies mineures (angine, rhume, diarrhée…), la fiole coûte une pièce de cuivre mais ne demandez pas ce qu’il y a dedans.  
 

5 - Un gang de 1d8 maraudeurs et pilleurs de reliques cherchent des victimes pour des expériences, ces bâtards capturent les malheureux qui se trouvent sur leur chemin pour les vendre à un Savant Fou qui les transforme en Cyborgs Lobotomisés.
 

6 - 1d6 d’Escargots Mutants Géants cherchent un déjeuner. Ils ne sont pas regardant et mangent aussi de la chair humaine. Chacun aura une ou deux mutations mineures.
 

7 - 1d4 de Sangsues Géantes du marais vous attaque, vous pouvez fuir mais elles peuvent glisser sur la terre ferme et sont couvertes d'un poison paralytique agissant rapidement. Effectuer les jets de protections nécessaires si elles vous touchent.
 

8 - Un culte de 1d10 de Mutants Tueurs équipés de matraques et vivant sur les collines qui bordent le Marais suivent les personnages. Ces bâtards veulent les capturer pour les réduire en esclavage, voire pire. Le combat est inévitable. 3 d’entre eux auront obligatoirement une mutation de régénération et reviendront de parmi les morts 1d4 fois. Si sur le d10 on tire 3 Mutants ou moins, ils auront tous cette capacité de régénération.
 

9 - Un troupeau d’Hommes Poulets effectue un raid! 1d6 de ces horreurs seront armées d'une arme d'énergie.
 

10 - Un petit reptile de marais vous attaque avec un jet acide, utiliser des stats de Lézard Géant pour le combattre.


Free Ressources - The Mutant Epoch - Creatures of the Apocalypse 1 à 13

Je viens de me télécharger gratuitement, sur RPGNow.com, des fiches de créatures issues du "Creatures of Apocalypse Codex" pour le jeu "The Mutant Epoch".

Chaque fiche présente un Monstre / Mutant avec toutes ses caractéristiques et sa table de compétences, adaptable après quelques modifications à n'importe quel jeu bien barré.

Pour varier un peu les plaisirs dans une aventure qu'une classique rencontre avec des Orques, Gobelins, Trolls...

C'est en anglais et il va falloir que je me paluche tout cela avec un traducteur mais bon les fiches ne sont pas très longues et j'adore l'Artwork.

Reste à voir si je trouve des figurines qui peuvent évoquer ces différentes créatures, peut-être dans les vieilles gammes du Chaos de Citadel, il y avait pas mal de monstres bizarres avec plein de bras, de têtes et je sais que j'en vois régulièrement sur EBay.




















































Pour rappel, The Mutant Epoch est un jeu post-apocalyptique très ouvert ; l’histoire du monde tient sur moins d’une demi-page et n’est qu’un prétexte pour faire coexister barbarie et ultra-technologie dans un univers barbare et délirant, où la motivation principale est la survie.








































The Mutant Epoch (TME) est la création d’un seul auteur, illustrateur et éditeur : Willam McAusland. Celui-ci avait déjà participé abondamment au mouvement OSR (Old-School Renaissance) en illustrant des clones tels qu’OSRIC ou Labyrinth Lord ou autres créations “old-school” tel Wayfarers ou Dungeon Crawl Classics. Finalement, il créa lui aussi son propre JdR “à l’ancienne”, post-apocalyptique délirant sur la modèle de l’ancêtre Gamma World ou son quasi-clone Mutant Future.


TME emploie un système de jeu nommé Outland System. Dans sa volonté d’être un système “à l’ancienne”, il ne comporte pas de système général de résolution logique, mais un ensemble de micro-systèmes hétérogènes et arbitraires. Si la résolution est presque toujours basée sur le lancer d’un d100 sous un pourcentage de réussite, ce pourcentage peut être déterminé de plusieurs façons :
  • Pour le combat, il s’agit de la valeur de frappe (Strike Value) de l’attaquant, moins la valeur de défense (Defense Value) de sa cible, et éventuellement d’autres modificateurs.
  • Pour la plupart des actions, le meneur de jeu détermine un "Type de Danger" (Hazard Type) qui est une valeur de difficulté représentée par une lettre de A (très facile) à M (extrêmement difficile) ; ce Type de Danger est comparé à une valeur de caractéristique sur une table, pour obtenir le pourcentage de réussite. La plupart des compétences concernées disposent de leur propre table pour déterminer les Types de Danger en fonction des actions tentées et des niveaux de compétence.
  • Dans quelques cas, ce pourcentage est déterminé à partir de tables différentes, par exemple en comparant un niveau de compétence avec une situation. Cela permet d'obtenir un pourcentage de réussite sans pour autant passer par le système de Types de Danger décrit précédemment.
Les personnages sont créés à partir de divers paramètres : type (race), caractéristiques, caste (profession), genre, taille et poids, main dominante, capacité à nager, âge, mutations et implants cybernétiques, etc. L’intégralité de ces éléments, y compris l’équipement, peut être déterminée totalement aléatoirement, généralement à partir de jets de pourcentage. Outre des bonus aux caractéristiques, Type et Caste définissent les compétences acquises au début du jeu, ainsi que les mutations et autres avantages particuliers. Les personnages évoluent ensuite par niveau grâce à des points d’expérience obtenus en tuant des adversaires, en s'enrichissant et en accomplissant des exploits. Mais il est également possible d’acquérir des compétences par apprentissage. (Source : Legrog.org)


Le site de l'éditeur : http://www.outlandarts.com/mutantepoch.htm


La critique de Batronoban (Planète Hurlante, Space Sword...) sur Le Grog :


Critiques - Batronoban - Note 4/5 

Des jeux post-apo, y'en avait pas beaucoup en circulation, et lorsque je suis tombé sur celui-ci, ça été quand même un joli coup de coeur.


C'est du gonzo post-apo, donc proche de Gamma World et ses mutants délirants plutôt que d'un Fallout.


Alors pourquoi pas 5 ? Parce que je lui trouve certains défauts importants :


Premièrement, absence totale d'univers. Il faut attendre pour cela les scénarios et le background qui arrive dans des suppléments. Pour certains, ça posera pas de problème, mais pour moi ça en pose, j'aime bien qu'il y ai une base de départ pour ce faire une idée.


Ensuite, pas de scénario non plus.


Le système est sympathique mais emploie tout de même quelques gros chiffres et à mon avis pas mal de trucs inutiles, mais c'est old-school donc je comprends. Il faudra dégraisser pour que ça passe tranquille ; dans un autre genre, le système de Stars Without Number et de son spin-off post apo sont vachement plus légers et pratiques par exemple.


Cependant, il est assez exhaustif dans son approche et il offre des tas de possibilités de création de perso ainsi que de règles et de tables aléatoires.


Il faut aimer l'old-school car vous allez vous plonger dans des centaines d'illustrations grisâtres et au look "années 70-80 rock'n roll" - en effet, l'auteur a tout écrit et aussi tout dessiné dans ce jeu, et du coup ça donne un vrai bon feeling.


Y'en a partout, et ça c'est génial, y'a une vraie identité qui se dégage du jeu. Les nombreuses tables aléatoires pour tout et n'importe quoi vous ravieront si vous aimez faire du sandbox (en gros, vous dessinez une carte, et vous dites à vos joueurs : vous êtes ici, allez où vous voulez, je vais m'adapter!).


Un autre avantage est le suivi du jeu : vous bénéficiez d'une zone spéciale sur le site officiel, réservé aux acheteurs, et y'a pas mal de matériel bonus (gros extraits de suppléments, fiches, monstres, cartes, dessins, etc).


Plusieurs suppléments et scénarios bien remplis sont parus également.


Un jeu très pétillant, pas prétentieux, un bon jeu quoi, sans être un chef d'oeuvre.



Post-Apocalyptic Artworks - Black Ray Gun - An exploration of the world after the Apocalypse

En lisant le toujours très recommandé Blog "Mon Rifts à moi" de Yann, je suis tombé sur un article présentant le Tumblr de Black Ray Gun, dédié au monde après l'Apocalypse et pas que...

Plein de sympathiques Artworks et autres ressources et donc plein de bonnes idées pour alimenter mon univers ludique, des décors, des mutants, des survivants, des véhicules...